Installation sudoxe

Sudoxe installation 1
Installation sudoxe 1 – Grille métallique, objets peints, toile peinte, fragments de toile peints, fil de pèche, bois et miroir 290 x 150 x 120 cm

L’installation « sudoxe » agit comme une distorsion du réel, objets et feuilles bleus flottent en apesanteur en sculptant l’air d’un instant perpétuel. Le temps joue ici son rôle de quatrième dimension, s’ajoutant aux trois dimensions de l’espace, et un miroir au sol renvoie l’image inversée de cette suspension spatio-temporelle.

S’il est bien question d’un univers parallèle qui pourrait faire penser à celui imaginé par Lewis Carroll, l’installation est loin d’évoquer un pays des merveilles.  Il est ici suggéré une inversion subite des pôles magnétiques de notre planète, une mutation de « l’ordre des choses » qui jetterait des pans entiers de la population de l’hémisphère nord sur les routes de l’exode.

Fuyant la guerre, la misère ou les conséquences du réchauffement climatique, abandonnant aux quatre vents tous les biens accumulés d’une société de surconsommation, ces populations seraient-elles accueillies avec dignité par celles de l’hémisphère sud ?

Cette question interroge une mémoire sélective qui oublie que de ce côté-ci  du miroir, alors que nos parents ou grand parents furent parfois des réfugiés, nous sommes aujourd’hui perchés en haut des miradors.

Y.P mars 2018

Partager :

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 5